Logo Emile Janique - joints et soufflets

Home

Since 1893, we have brought our expertise in leather to industry.

 

Since his creation in 1893, Emile Janique innovates to become the european leader in leather components for industry. Seals, bellows, belts, sleeves… Our company certified Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) manufactures more than 250000 leather components each year for customers in aeronautics, railways, automotive, agriculture, leather goods, and for individuals too. 









 

Notre bureau d’étude vous conseille face à vos Our design office brings the right answer to your problematics and we engage our savoir-faire and equipment to fit your needs with quality, dynamism and efficacy.

DISCOVER OUR PRODUCTS

 


 

DÉCOUVREZ L’ACTUALITÉ D’EMILE JANIQUE

 

 

Avec l’avènement des polymères, certains industriels ont oublié un matériau qui était auparavant une nécessité […]

En Octobre 1924, 8 Citroën équipée d’autochenilles prenaient le départ de “La croisière Noire”, un […]

Installée à Lyon, la société BAAK défend la création française avec ferveur, au même titre […]

Le cuir, un matériau moderne et performant

Avec l’avènement des polymères, certains industriels ont oublié un matériau qui était auparavant une nécessité technique pour assurer l’étanchéité dynamique de bon nombre de liaisons : le cuir.

Véritable alternative à ces matériaux composites, le cuir rivalise avantageusement dans les secteurs de l’aéronautique, de l’industrie, le ferroviaire, l’agriculture. Tour d’horizon des avantages d’un matériau central dans la fabrication de nos joints et soufflets.

Un matériau peu inflammable

Naturellement, le cuir est un matériau peu inflammable. Lorsqu’il est correctement préparé, il passe avec succès les tests de type Essai au portique vertical (12 sec.) CS 25 / FAR 25 25853 Appendix F part 1. Pourquoi pensez-vous que les tabliers de soudeurs sont fabriqués en cuir ?

Une résistance mécanique exceptionnelle

La structure du réseau de fibres du cuir permet au matériau d’obtenir des caractéristiques physico-mécaniques exceptionnelles : résistance à la déchirure, déformation rémanente, souplesse, force et allongement à la rupture. La norme ISO 388 est l’une des méthodes caractérisant les propriétés du cuir dont sa résistance.

La valorisation d’un produit naturel

La peau de bovin est un sous-produit de l’activité d’élevage disponible en grande quantité, sa transformation permet la valorisation d’un coproduit périssable en cuir fini. En 2009, ces sont 1250 millions de m2 de cuir qui sont nés de cette valorisation des peaux. Son impact environnemental est donc mesuré. Il a été quantifié par des tanneries pratiquant des procédés modernes et contrôlés et assurant un traitement des effluents industriels conformément aux normes européennes. Sur l’indicateur de l’effet de serre, le cuir tanné au chrome représente 8,8Kg de CO2 rejetés par m2.

Une masse volumique variable

Le cuir est caractérisé par une masse volumique (densité) de 0,6 à 0,95g/cm3 (soit 600 à 950Kg/m3) variant selon les espèces et les types de préparation des peaux. Une aubaine pour adapter au mieux le matériau aux besoins de votre entreprise !  

Des soufflets en cuir pour “Scarabée d’Or“

En Octobre 1924, 8 Citroën équipée d’autochenilles prenaient le départ de “La croisière Noire”, un périple de 20 000 Km à travers l’Afrique. Presque 100 ans plus tard, Émile Janique s’impliquait dans la restauration à l’identique de l’un de ces véhicules : Scarabée d’Or.

Cette expédition entreprise par George-Marie HAARDT avait plusieurs objectifs. L’entreprise souhaitait promouvoir largement sa marque à travers cette première traversée motorisée du continent Africain, qui prouverait la robustesse de leurs technologies. C’était aussi un moyen d’ouvrir une ligne régulière motorisée sur le continent. 

De l’Algérie à l’Afrique du Sud, plusieurs Citroën 10 HP Type A équipées d’autochenilles Kégresse sont mises à l’épreuve dans un environnement extrême. Les groupes composant l’expédition reviennent en France en 1925, et ramènent avec eux un grand nombre d’objets, de croquis, de planches botaniques, de photographies…  En 2016, l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Cluny (71) se lance dans la restauration de l’une de ces autochenilles.

De nombreuses pièces étant désormais compliquées à reproduire, l’école se rapproche d’Émile Janique pour re-créer les soufflets du pont arrière de Scarabée d’Or. En effet, à l’époque, l’usage du cuir pour les liaisons mécaniques et l’étanchéité dans l’automobile était légion.

Séduits par le projet et forts de notre expérience en la matière, nous avons décidé d’apporter notre aide aux étudiants en re-fabriquant à l’identique ce soufflet assurant l’étanchéité entre les deux parties de la roue arrière motrice. Le défi technique de la restauration à l’origine de l’autochenille Scarabée d’Or a été rendu possible par l’intervention de notre équipe qui a mobilisé son savoir-faire pour redonner vie à ce morceau de patrimoine français.

Nous vous invitons à découvrir la re-fabrication de ces soufflets en vidéo.

Vous aussi avez besoin de re-fabriquer des pièces spécifiques pour un projet ? Contactez notre équipe qui saura apporter une réponse technique à votre demande dans les meilleurs délais.

Des soufflets Janique sur les motos de BAAK

Installée à Lyon, la société BAAK défend la création française avec ferveur, au même titre qu’Emile Janique. Ils se sont tournés vers nous pour la fabrication d’un produit alliant le pratique et le beau : des soufflets de fourche de moto en cuir.

BAAK Motocyclettes est un atelier de création de motos et d’accessoires de renommée mondiale. Dans leurs ateliers, l’équipe ré-interprète des véhicules dans un style classique. Emile Janique a créé pour eux des soufflets de fourche adaptés aux différents modèles de Triumph, Moto Guzzi, BMW ou Royal Enfield dont BAAK souhaitait parfaire l’esthétique.

L’usage du cuir était indispensable pour ces créateurs ne travaillant que des matériaux nobles : résistant à l’abrasion, aux variations de chaleurs, à la perforation, nos soufflets jouent parfaitement leurs rôles techniques de protection des joints de fourche. 

Nous avons également rendu ces soufflets hydrophobes grâce à l’usage de notre innovation majeure : le Janiflon. Ce traitement utilise les caractéristiques des résines fluorées pour rendre le cuir hydrophobe, assurant une parfaite étanchéité, et dans le cas présent une durabilité sans faille. Une innovation dont profite le grand public, aussi bien que les industriels. 

Notre équipe est fière de voir ses composants exclusifs mis en lumière sur les véhicules d’exception de BAAK. 

https://www.youtube.com/watch?v=xMqB-WApWpQ&ab_channel=V6